Choisissez entre Homme, Femme et Enfant pour découvrir les meilleurs articles de sport
Bodyboard : comment choisir la combinaison qui me correspond vraiment ?

Bodyboard : comment choisir la combinaison qui me correspond vraiment ?

  • #Finition
  • #Fermeture
  • #Température

On ne se jette pas dans l’aventure bodyboard avec simplement une planche et son envie de s’éclater. La météo n’étant pas toujours de bonne compagnie, il est fortement conseillé de s’équiper d’une combinaison. Pour la choisir, il faut respecter trois critères et le premier concerne ta... frilosité.

1- Chaud ou froid ?

En fonction de ta frilosité, mais également du climat dans lequel tu évolues, tu dois opter pour un type de combinaison bien précis. Si tu as la chance d’avoir plus de 23   degrés dans l’eau, tu peux opter sans souci pour un modèle de combinaison shorty. Elle s’arrête au niveau des cuisses et propose des manches courtes. Une version manches longues existe aussi, avec des renforts sur les coudes et les genoux.

Entre 15 et 23 degrés, les combinaisons intégrales sont à ta disposition. Tu as l’embarras du choix concernant leur épaisseur, qui permettra de résister à des températures plus ou moins froides. La première épaisseur est de 2/2 (2 millimètres sur les bras, 2 millimètres sur les jambes). Les autres modèles sont 3/2, 4/3 et 5/4.

Attention  : plus la combinaison est épaisse, plus elle résiste au froid, mais plus elle sera difficilement maniable aussi. A toi de trouver le bon compromis...

2 - Quelle fermeture ?

Cela peut paraître anecdotique mais c’est primordial quand on choisit une combinaison : le type de fermeture. Il en existe trois. Le premier est le plus fréquent et le moins cher : la fermeture dorsale. La combinaison est très facile à enfiler mais pour la fermer, il faut un peu de souplesse pour pouvoir remonter le zip (il y a généralement une petite lanière qui permet de pouvoir l’enfiler tout seul). La seconde est frontale : fermeture par devant qui s’achève au niveau du cou. Un système plus pratique et qui retient davantage l’eau. Mais un système souvent plus onéreux.

Enfin, le troisième système de fermeture : sans zip ! La combinaison est très élastique et s’enfile par le cou.

3 - Attention aux finitions

Les combinaisons sont construites avec plusieurs couches, appelées « panneaux ». Moins il y a de panneaux, plus la combinaison sera flexible, légère et te permettra d’être libéré. Les modèles avec le minimum de panneaux sont toutefois plus chers.

Par ailleurs, le choix des coutures est précieux. Elles peuvent être renforcées pour mieux résister à l’eau et durer plus longtemps. Ce sont elles qui donnent un degré d’étanchéité au modèle donc à regarder de près.