Choisissez entre Homme, Femme et Enfant pour découvrir les meilleurs articles de sport
Triathlon : les accessoires qui font la différence

Triathlon : les accessoires qui font la différence

  • #sécurité
  • #vitesse
  • #tech

Parce que les petits détails sont souvent ceux qui font la différence, voici le catalogue parfait des accessoires à avoir pour pratiquer le triathlon.

Ça change tout

Avec ta combinaison tri-fonction et ton vélo dernier cri à hautes jantes, tu penses être parfaitement équipé pour le triathlon ? C’est vrai que tu as de bonnes bases pour pouvoir nager, rouler et courir dans des conditions raisonnables. Mais n’as-tu pas envie d’être au top du top, avec les petits accessoires qui font parfois toute la différence ? En commençant par une montre connectée, qui va dans l’eau et qui a 10 heures d’autonomie dans le ventre. Rythme cardiaque, distance, dénivelé... Elle te dit tout sur tout et surtout sur toi. Des données pour progresser à l’entraînement et te donner un cadre en compétition. A l’instar des datas offertes par un compteur vélo (distance, vitesse) ou un capteur de foulées. Légers et résistants, tu les emmènes partout sans te charger inutilement.

Pour aller mieux et vite

Sur le vélo, le port du casque est obligatoire. La vitesse et les aléas du parcours nécessitent de se protéger. Mais tu peux mettre à profit cet équipement en misant sur un casque aérodynamique. Des modèles performants qui proposent une glisse particulière du vent et permettent de limiter les forces frénatrices. Et sous ce casque de champion, tu te laisses encore piéger par des rayons du soleil un peu trop taquins ? Des lunettes de soleil conçues pour le triathlon, qui protègent parfaitement de la lumière agressive et qui gèrent les flux de transpiration, c’est juste le bonheur...

Pour éviter les désagréments

Il existe également des accessoires ultra-pratiques pour éviter les désagréments durant l’effort. La ceinture porte-dossard en est l’exemple parfait. Simple et peu coûteuse, elle permet de tenir ton dossard tout au long de l’épreuve. Exit les épingles à nourrice qui peuvent piquer et les dossards mal attachés qui se font la malle ! Il existe même des modèles avec des petites poches pour embarquer des gels ou des barres énergétiques. Dans le domaine du confort facile, il y a également les lacets autobloquants. Ils sont spécialement conçus pour la pratique du triathlon et peuvent être déjà serrés avant d’enfiler ses chaussures. Gain de temps assuré sur les transitions !