LA PANOPLIE DU PARFAIT TRAILER

LA PANOPLIE DU PARFAIT TRAILER

  • #Sacs
  • #Chaussures
  • #Nutrition

Le trail-running a beau être un sport minimaliste, vous allez avoir besoin d’un minimum de matériel pour profiter de vos sorties en étant à l’aise. Comme on dit, “le diable est dans les détails”.

Le sac

Dès que vos sorties vont dépasser une heure, vous allez avoir besoin de vous hydrater régulièrement et de porter un peu de ravitaillement solide, barres ou gels. Pour cela des sacs ou des bananes ont été conçues ces dernières années pour pouvoir tout transporter.

Selon vos objectifs, choisissez un sac plus ou moins grand, une veste salomon de 5 litres par exemple pour un 30km ou un Raidlight 12 litres pour un ultra. Sur quasiment tous les sacs vous pouvez choisir d’avoir soit une poche à eau qui va se glisser dans le compartiment principal dans le dos ou des flasques que vous allez porter sur la poitrine. Les flasques ont l’avantage de pouvoir avoir dans l’une de l’eau et dans l’autre une boisson énergétique.

Choisissez un sac en matière légère et fine pour gagner en poids mais aussi pour qu’il sèche rapidement quand vous serez sous la pluie ou trop transpirant. Certains modèles existent dans différentes tailles adaptées à votre morphologie, prenez le temps de regarder ces dimensions et de comparer avec vos mensurations.

Les chaussures

Pour faire simple, il “suffit” de trouver chaussure à son pied. Mais tout va dépendre de votre utilisation : trail court, trail en montagne ou ultra-trail.

Pour des distances en dessous de 50 km, préférez des chaussures dynamiques, légères et avec un bon grip, surtout si le terrain est gras.

Pour des trail en montagne sur des chemins accidentés, voire des pierriers, il vous faut choisir une chaussure avec un bon amorti pour être confortable dans les descentes et avec un pare-pierre à l’avant du pied pour que la rencontre avec une grosse pierre ne soit pas un mauvais souvenir.

Certaines chaussures sont plus résistantes que d’autres regardez les matières qui la composent et n’hésitez pas à prendre au moins une pointure plus grande que vos chaussures de ville. Votre pied avec la distance a besoin de place sinon vous risquez de perdre vos ongles. Selon votre poids et votre expérience, certains modèles seront plus ou moins adaptés. Un dernier conseil, ne partez jamais avec des chaussures toutes neuves, il faut faire quelques sorties longues avant de savoir si elles seront bonnes pour le jour J.

La nutrition

Là encore il faudra essayer bien avant le jour de la course pour être sûr de bien supporter et d’emporter juste le nécessaire. Plus la course sera longue, plus vous devez diversifier. Certaines personnes ne supportent pas de manger seulement du sucré, il faudra alors trouver des alternatives : barres salées, aliments secs, soupes... Profitez de vos sorties longues pour tester toutes vos barres et autres sandwichs, pareil pour la boisson. Si vous avez plusieurs flasques, vous pouvez en remplir une avec de l’eau et l’autre avec de la boisson énergétique.

S’habiller selon la saison ou la région

Pour ne pas emmener toute votre armoire et choisir juste les bons éléments de votre garde- robe, regardez bien les prévisions météo et n’hésitez pas à demander aux participants des anciennes éditions quel était le contenu de leur sac.

Quand votre course passe en montagne prévoyez toujours un vêtement imperméable, car le temps peut vite changer et quand on est fatigué, nous sommes plus vulnérables. Une veste pèse seulement 250 grammes, ce n’est pas ça qui vous fera perdre du temps.

Si vous êtes sensible au soleil, prévoyez les manchettes ou un tee-shirt léger avec des manches longues. J'emmène toujours un BUFF, qui peut me servir aussi bien à me protéger du froid que du soleil, c’est léger et toujours très pratique. Une casquette est indispensable en cas de soleil mais aussi quand il pleut longtemps, elle vous permettra d’avancer sans être gêné par la pluie. Enfin prévoyez une couche chaude si vous devez abandonner ou juste ralentir. Quand on s'arrête de courir, on baisse en température très rapidement.

Aujourd’hui la plupart des courses donne une liste de matériel obligatoire, parfois une peu longue mais c’est pour votre sécurité et que la course reste un bon souvenir.