Magazine
Rugby : Je viens d’être nommé capitaine. Que dois-je faire ?

Rugby : Je viens d’être nommé capitaine. Que dois-je faire ?

Temps de lecture: environ 2 minutes
"Capitaine, ô mon Capitaine !". Etre nommé capitaine au rugby est un honneur, mais est aussi une mission délicate au quotidien. Emile Ntamack, l'international aux 46 sélections, nous explique tout.

Conseil n°1 : Sois honoré !

Avant toute chose, il faut que tu prennes conscience qu’il s’agit d’un honneur. Cela veut dire que les gens autour de toi, ton staff et tes coéquipiers, te font confiance et estiment que tu as les capacités pour fédérer. Donc sois fier de cela, dans un premier temps. Et ensuite, entoures toi d’humilité.

Conseil n°2 : Sois exemplaire

A partir du moment où tu deviens capitaine, tu as un devoir et une responsabilité à assumer. Tu es un leader, fédérateur. En ce sens, tu te dois d’être exemplaire dans tout ce que tu fais, sur le terrain comme en dehors. Avant d’être un capitaine, tu es avant tout un joueur de rugby. Avec ce petit truc en plus qui doit faire de toi un soldat, en mission, avec un rôle à jouer et une tâche à accomplir.

Conseil n°3 : Sois à l’écoute et observe

Capitaine, tu devras être le premier relai entre l’équipe et le staff. Tu devras faire passer des messages et bien écouter ceux que l’on va te transmettre. Sois à l’écoute de tes coéquipiers. Observe-les, regardes-les et ressens-les. Tu dois être vigilant, attentif à tous les détails pour savoir si le groupe vit bien. Un bon capitaine parvient à détecter les problèmes avant qu’ils n’arrivent. N’hésite pas à communiquer, à provoquer la discussion. Sois un capitaine participatif, à l’écoute et non un petit chef.

Conseil n°4 : Trouve des relais

Le capitaine, c’est la figure emblématique de l’équipe. Celui qui cristallise son ensemble. Mais tu n’es pas seul. Il te faut trouver des relais pour t’aider dans ta tâche. Tu ne peux pas tout faire, tu ne peux pas tout voir. Alors n’hésite pas à te soulager en trouvant des relais. Et n’oublie pas : sois honoré !