Choisissez entre Homme, Femme et Enfant pour découvrir les meilleurs articles de sport
Blessure à l'entraînement : quels sont les premiers réflexes à avoir ?

Blessure à l'entraînement : quels sont les premiers réflexes à avoir ?

  • #prévention
  • #soin
  • #réflexes

Pour bien réagir au moment d'une blessure en plein entrainement, voici les conseils de Vincent Parisi, champion du monde de ju-jitsu en 2012.

Comment doit-on réagir lorsque l’on se blesse ?

Déjà, il est important de se connaître, ainsi que son corps. Il faut savoir identifier la gravité de sa blessure. Suivant le degré, il faut en général s’arrêter pour éviter de l’aggraver. Appliquer de la glace est toujours très bon. On peut souvent expliquer la blessure par un manque d’hydratation, de sommeil ou de concentration. Le dernier point, très important, c’est de travailler quotidiennement sa souplesse grâce à des étirements. La souplesse permet à un athlète de moins se blesser. Personnellement, j’ai toujours été très souple et j’ai été très peu blessé.

Est-ce qu’on peut laisser une blessure guérir toute seule ?

Non, il ne faut jamais attendre que ça passe, quelle que soit la blessure. Quand on est professionnel, les médecins sont là pour t’examiner immédiatement. En amateur, il faut aller consulter. Plus particulièrement un médecin du sport. Ce sont, selon moi, les plus performants sur la connaissance du corps humain. Il faut garder en tête que toutes les blessures peuvent devenir de gros problèmes. Il est très important de ne pas poursuivre après une blessure, de s’hydrater et de ne pas s’étirer sur la partie du corps touchée. Il y a beaucoup de petites blessures en sports de combat, notamment des entorses aux doigts pour les judokas ou des brûlures avec le tatami. Elles peuvent paraître anodines mais il ne faut jamais les prendre à la légère. 

Existe-t-il des moyens efficaces pour éviter les blessures ?

Je suis persuadé qu’un athlète doit travailler plusieurs disciplines différentes pour être très bon et résistant. Il est important de puiser dans les autres sports pour être plus fort. Les footballeurs qui se blessent régulièrement pourraient se nourrir des sports de combat et notamment du judo pour apprendre à tomber et ne pas se faire mal après un tacle. J’ai connu des athlètes sur lesquels on tapait de partout et qui étaient ensuite résistants à tous les coups. 

Peut-on toujours s’entraîner quand on est blessé ?

Quand on se blesse, on peut toujours travailler d’autres parties du corps. Par exemple, si l’on se fait une entorse, il est tout à fait possible de se muscler le haut du corps. Ce que je préconise notamment, ce sont les nouvelles technologies. Je pense à l’électrostimulation, ça augmente le muscle et ses performances.