Cyclisme : les 4 étapes essentielles du débutant

Cyclisme : les 4 étapes essentielles du débutant

  • #Position
  • #Chaussures
  • #Cuissard
  • #Vélo

Le Tour de France vous inspire et vous vous décidez à vous mettre en selle. Bonne idée ! Notre expert vélo Jimmy Casper vous indique les 4 étapes primordiales pour choisir votre équipement.

Etape 1 : choisir son vélo

Première étape, c’est d’investir dans un vélo. Et pour commencer dans un vélo pas trop cher. Cela ne sert à rien de mettre 5000€ dans un premier vélo si on n’est pas encore sûr de beaucoup pédaler. Donc il faut trouver un bon rapport qualité prix pour démarrer. Il y a notamment des entrées de gamme, qui vont très bien pour un débutant qui veut faire des kilomètres et prendre du plaisir.

Etape 2 : choisir son cuissard

Avoir un bon cuissard en peau de chamois, c’est la base. Ça protège les fesses. Et surtout il faut l’enfiler sans sous-vêtement. Il y a plein de gens qui débutent et qui ne savent pas qu’il ne faut pas mettre de slip. Il faut éviter les frottements donc rien entre le cuissard et la peau, le moins de coutures possibles.

Etape 3: choisir ses chaussures

Il faut des chaussures, correctes et bien réglées. Quand on les essaye, il faut déjà se sentir bien. S’il y a une bosse sur la voûte plantaire, c’est que la chaussure est trop marquée pour vos pieds. A l’inverse, si la voute plantaire n’appuie pas du tout, c’est que la chaussure n’est pas assez bonne. Il faut arriver à trouver la chaussure qui est presque moulée à votre pied. Et surtout, il faut bien les régler avec les cales. Un mauvais réglage diminue la puissance et crée des blessures. Si la cale est trop devant, vous allez pédaler avec la pointe des pieds, et vous aurez des tendinites. Si la cale est trop derrière, vous pédalerez avec le talon et vous aurez mal au mollet. Et puis la chaussure doit être bien serrée. Vous la serrez un peu au départ, et après plusieurs kilomètres, lorsque le pied a dégonflé, vous la resserrez un peu plus.

Etape 4: trouver sa position

La position est importante. Il ne faut pas avoir un vélo trop grand ou être mal positionné. Si vous êtes trop haut sur la selle, vous aurez la jambe trop tendue, vous perdrez en puissance et vous risquez la tendinite. Et si le guidon est trop haut, vous perdez en aérodynamisme. Si vous avez la position du facteur, c’est normal que vous n’alliez pas vite.

Pour ces 4 points, vraiment, il ne faut pas hésiter à se faire aider et conseiller !