Comment choisir la bonne veste de ski ?

Comment choisir la bonne veste de ski ?

Temps de lecture: environ 2 minutes
Elle protège du froid, ne laisse pas passer la neige et me permet d’être toujours à bonne température. Oui, la veste de ski parfaite existe et on t’explique comment la trouver.

Une veste qui protège du froid

La plus importante des fonctions est là : lutter contre le froid. Même si le soleil rayonne sur les pistes, n’oublie jamais que tu es en altitude et que la météo changeante peut vite te surprendre. Outre les températures souvent basses, tu dois également penser au vent, qui renforce le froid et fait parfois plus de dégât qu’un thermomètre à zéro. Pour lutter contre ces éléments de mère nature, une veste avec une isolation thermique est le meilleur des remparts.

En fonction de ton budget, tu peux te tourner vers des modèles de rêve (duvet naturel, en plume). Mais les modèles de bases, avec de la ouate, sont déjà de bons produits.

 

Une veste imperméable

On l’oublie parfois, mais nos chutes dans la poudreuse sont toujours là pour le rappeler : la neige est un élément humide... Et quoi de pire que la sentir s’engouffrer dans tes vêtements et se blottir contre ta peau ? Pour éviter ces visions d’horreur, tu dois opter pour une veste imperméable disposant d’une grande résistance à l’eau.

L’indice de référence pour ce paramètre est le Schmerber (c’est le nom de son inventeur). En-dessous de 10 000 Schmerber, tu prends le risque d’avoir une veste faiblement imperméable. A partir de 20 000, c’est le confort total.

Une veste respirante

C’est un paramètre méconnu mais décisif quand on choisit une veste de ski. En effet, elle doit être la plus respirante possible pour pouvoir laisser filer la chaleur et s’éviter l’effet « étuve ». Grâce à des zips d’aération, tu pourras toi-même gérer la gestion de la chaleur, en fonction de la météo ou de l’intensité de ta pratique.

Pour les plus pointilleux d’entre nous (qui ont déjà pris leur pied à la lecture du mot « Schmerber juste avant), l’unité de mesure pour la respirabilité c’est la Résistance Évaporatoire Thermique. En dessous de 10 000 grs/m2/24H, c’est moyen. Au-dessus, c’est le pied.

Les accessoires indispensables

Ensuite, pour que le degré d’exigence soit placé au plus haut (n’oublions pas que l’on cherche la veste parfaite), il faut également que le modèle ait une jupe pare-neige (pour stopper net les entrées indésirables en cas de chute), une capuche (toujours pratique), des poches (indispensables) et des serrages au niveau des poignets (détail qui a son importance quand il fait très froid).