Choisissez entre Homme, Femme et Enfant pour découvrir nos articles de sport
Bien choisir ses chaussures de trail-running

Bien choisir ses chaussures de trail-running

  • #Terrain
  • #Dynamisme
  • #Confort
  • #Morphologie

Notre expert en endurance, le facétieux Yann Gobert, s'est penché pour vous sur les chaussures de trail-running. Voici ses conclusions imparables.

Pour quel terrain ?

Pour profiter au maximum de votre course et être efficace, vous devez adapter votre choix de chaussures selon le terrain que vous allez rencontrer. On ne part pas sur un rallye avec une formule 1, en trail c’est pareil !

Sur des distances courtes (entre 10 et 30km) vous pourrez choisir des chaussures légères et dynamiques. Sur des distances plus longues, privilégiez un bon amorti et un confort qui perdureront pendant l’effort. Si le profil de la course est montagneux, avec beaucoup de descente, l’amorti sera votre allié surtout en fin de course. Choisissez une chaussure avec un pare-pierre si vous passez par des terrains accidentés et techniques, ils protégeront vos orteils de pierres ou de racines, si vous tapez dedans.

Et enfin, selon si le chemin est boueux ou sec vous pourrez choisir une chaussure avec plus ou moins de crampons.

Dynamisme ou confort ?

Pour bien savoir quel est la bonne chaussure sur la bonne course, le mieux est de tester grandeur nature. Esayer différents modèles sur des sorties longues pour trouver les bonnes sensations. Tout dépend aussi de vos prétentions : être finisher ou finir sur le podium ?

Si vous chercher des performances, vous choisirez peut-être un modèle avec un drop minimal pour plus de dynamisme. Le « drop » c'est la différence de hauteur entre l'arrière et l'avant du pied de la chaussure. Plus elle sera faible, plus vous devrait courir sur l’avant du pied et faire marcher un amortis naturel et mécaniques de la jambe. Mais vous sentirez que ça tire dans les mollets ! Donc ne partez jamais avec une chaussure minimaliste sur une course si vous n’avez pas l’habitude de courir avec régulièrement, vous pourriez vous blesser. Ces chaussures sont dynamiques et vous donnent des ailes mais attention de ne pas se les brûler, non plus.

Comment choisir selon votre morphologie ?

Selon votre foulée et surtout selon votre poids, vous devrez aller vers des modèles avec un amorti plus important, car n’oubliez pas que vous encaissez environ 5 à 8 fois le poids de votre corps, à chaque foulée et qu'à chaque kilomètre de course, il y a environ 800 réceptions pied/sol. C’est pour cela qu’il faut changer régulièrement de chaussures, car l’amorti n’est plus efficace après un certain nombre de kilomètres; personnellement, je change tous les 600 km environ mes chaussures de trail et 1200 pour la route. Mais tout dépend du modèle et du type de semelle.