Choisissez entre Homme, Femme et Enfant pour découvrir nos articles de sport
Crampon pour synthétique, quelle chaussure de foot choisir ?

Crampon pour synthétique, quelle chaussure de foot choisir ?

  • #Crampon
  • #Synthétique
  • #LeBonChoix

Crampons spécial synthétique, ils font la différence pour éviter les risques de blessures. Encore faut-il les connaître ?

1- Connaître les risques

Avec notre bon vieux climat méditerranéen, les étés sont secs et les hivers souvent froids et humides. Le cocktail parfait pour avoir des terrains de foot durs comme du béton l’été et gras, gorgés d’eau ou gelés l’hiver. Pour éviter d’avoir des prés verts impraticables, des terrains synthétiques ont vu le jour et permettent ainsi de pouvoir jouer toute l’année, peu importe le temps. Mais il existe des risques potentiels pour les joueurs et tu dois pouvoir les connaître avant de mettre un pied dessus. Ça t’évitera bien des désagréments et des séances chez le kiné (aussi sympathique soit-il). 

Les risques, venons-en ! Les terrains synthétiques offrent des appuis différents et peuvent causer des douleurs ligamentaires ou articulaires. Mal équipé, tu pourras être sujet à des problèmes d’adducteurs ou de pubalgie. Attention également au synthétique de première génération (nous en sommes à la troisième) sur lesquels les risques de brûlure sont importants sur les chutes et autres tacles. Proche des terrains de hockey sur gazon, il est pratiquement impossible de tacler sans hériter d’une petite « pizza » à la sortie du geste... 

2- La meilleure chaussure de foot pour terrain synthétique

Sur terrain synthétique, la clé, ce sont les chaussures. Pour se mettre à l’abri des problèmes articulaires et ligamentaires, c’est en choisissant les crampons synthétique que tout se joue. Exit les paires avec des crampons vissés. S’ils sont parfaits pour tenir sur des pelouses bien grasses, avec 18 millimètres sous la semelle pour être totalement ancré dans le sol, ce sont les ennemis des surfaces synthétiques et il ne faut surtout pas s’y risquer. Même chose pour les fameuses « lamelles », ces crampons en forme de barrettes que l’on trouve par exemple sur les célèbres adidas Predator de Zizou. Les crampons moulés peuvent convenir. Mais la solution idéale, c’est un équipement spécialement conçu pour les surfaces synthétiques, avec des crampons « mous », bien répartis sur l’ensemble du pied.

La plupart des marques utilisent 2 appellations : 

AG (Artificial Grass) : idéal pour les synthétiques à herbes hautes et/ou nouvelles générations

- TF (Turf): modèle plus généralement utilisé sur les stabilisés mais peu convenir sur les vieux synthétiques et/ou pelouse synthétique à herbe très courte comme c’est le cas sur les terrains de Five

 Certaines marques ont même prévu des trous pour ne pas accrocher les petites billes noires que l’on retrouve sur les terrains synthétiques. 

3- Avoir les bons réflexes

Avec les bonnes chaussures, tu seras à l’abri de bien des désagréments physiques. Mais tu peux encore faire plus et mieux. Avec des étirements systématiques à la fin des séances. Il faut que cela devienne un réflexe. Comme ton corps est habitué aux terrains « naturels », ce changement peut provoquer des tensions sur synthétique. Avec des étirements (mollet, quadriceps, adducteurs, dos...), tu soulageras toutes ces tensions. Une excellente hydratation est aussi nécessaire, avec une gourde pleine d’eau dans ton sac pour aller à l’entraînement (elle doit être vide avant de filer à la douche !). Côté équipement (short, maillot, chaussettes) pas de recommandation spécifique. Sauf sur les terrains de première génération où jouer en pantalon peut être utile si tu as envie de tacler...