Choisissez entre Homme, Femme et Enfant pour découvrir les meilleurs articles de sport
Boxe : pourquoi faut-il toujours porter un casque ?

Boxe : pourquoi faut-il toujours porter un casque ?

  • #Vigilance
  • #Coupure
  • #Protection

Accessoire indispensable des boxeurs, le casque est encore plus important que ce que l’on pense. Si la meilleure des protections d’un boxeur se trouve dans son positionnement et sa capacité à éviter les coups (on l’oublie trop souvent mais l’évitement reste l’une plus belles armes de ce sport...), le casque occupe la deuxième place du podium. Pour trois raisons bien précises.

1 - Le sentiment de protection

La première des raisons n’est pas la plus évidente mais sans doute la plus importante. Boxer avec un casque, c’est se présenter sur un ring - à l’entraînement comme en compétition - avec une plus grande assurance. Sans se sentir invincible pour autant, ce petit sentiment de sécurité va permettre au boxeur d’être plus à l’aise et, paradoxalement, de faire plus attention aux coups reçus. Le sentiment de protection indique au cerveau qu’il y a nécessité de se protéger, donc la vigilance active fait son effet. C’est aussi un regain de confiance pour pouvoir boxer plus sereinement, plus libre. Et donc être plus performant si c’est le but recherché.

2 - Moins de coupures

Toutes les statistiques sont formelles : avec un casque sur la tête, tu as radicalement moins de coupures ou d’ouvertures sur le visage. L’absorption des chocs est réelle et le contact avec la peau bien moindre, ce qui réduit les chances de blessures. Dans la mesure où nous sommes une très large majorité à avoir une vie familiale et professionnelle, en dehors de la boxe, il est parfois utile de limiter les petits bobos assez visibles au visage sans pour autant faire l’impasse sur le plaisir de boxer.

3 - A l’abri des mauvaises surprises

En boxe, comme dans tous les sports de combat, un mauvais coup est vite arrivé. Par maladresse, par malchance ou pour tout un tas d’autres raisons, un geste malheureux peut finir sa course dans une partie du visage ou de la tête. Pour se prémunir des aléas, il est bon de pouvoir compter sur une protection prévue à cet effet. D’autant plus que ces « mauvaises surprises » arrivent généralement quand le niveau de vigilance est au plus bas.