Tennis : bien préparer sa reprise !

Tennis : bien préparer sa reprise !

  • #Footing
  • #Gamme
  • #Fluidité

Après la traditionnelle coupure des vacances (ou du confinement !), il sera l’heure de reprendre le chemin des courts. Et pour éviter de passer par la case « blessure », voici quelques précieux conseils.

Reprendre du service

Même si, au tennis, il est toujours bon de « reprendre du service » (promis, c’est le seul mauvais jeu de mots de l’article...), ce n’est jamais simple de remettre chaussettes, baskets et raquette. Le froid de l’hiver et les kilos en trop sont souvent au rendez-vous et il faut généralement une bonne dose de motivation pour relancer la machine. Et pour cela, malheureusement, ça commence par du... sans raquette.

Footing pour tout le monde !

Ta priorité, c’est de retrouver une condition physique. Et le meilleur moyen pour cela, c’est d’aller courir. Des footings réguliers, au-delà des 30 minutes. Le corps retrouve des sensations, le cœur et les poumons également. Ça décrasse et c’est une base essentielle pour installer un travail, qualitatif ou non, derrière. Idéalement, il faut pouvoir trouver une surface souple comme un halage ou un parcours en forêt. Le 100% bitume, pour reprendre, ce n’est pas le top (tes tendons n’apprécient pas trop).

La fluidité plutôt que la force

Même si les rédacteurs de Colizey ont parfois des allures de tortionnaires avec leur « allez, footing ! », on sait pertinemment que le plaisir de la raquette est inégalable. Donc bien évidemment qu’on remet des exercices et des échanges sur le court, rapidement. Mais le maître-mot de cette reprise avec la balle, c’est fluidité. Pas de force, pas de haute intensité, pas de recherche de performance : on renvoie et on se fait plaisir. On peut même tenter quelques gestes insolites histoire de se donner la banane !

Des gammes en série

Après une grosse semaine de reprise, il est temps de monter en puissance. Le corps a réactivé tous ses moteurs et semble prêt à repartir de plus belle. Pour cela, il est important de lui donner des repères, des schémas qu’il connait bien. Des gammes de services, de revers, de volées hautes, basses et même du bon vieux jeu en fonds de cours : quartier libre tant qu’il y a de la répétition pour relancer les circuits de base.