Choisissez entre Homme, Femme et Enfant pour découvrir nos articles de sport
Comment choisir ses chaussures de randonnée ?

Comment choisir ses chaussures de randonnée ?

  • #Détails
  • #Relief
  • #Plat

Pour partir à la conquête des montagnes et autres sentiers de randonnée, il est indispensable de choisir les bonnes chaussures. Semelle, tige, lacet : voici tout ce qu’il faut savoir pour offrir le meilleur à vos petits pieds !

Pour quel type de pratique ?

Comme le disent certains philosophes montagnards, « il y a randonnée et randonnée . Et, à vrai dire, ce n’est pas faux ! Entre la balade sur des sentiers urbains et le trek en plein massif alpin, le type de pratique est radicalement différent. Avant de choisir votre paire de chaussures, il faut d’abord en connaître son usage. Pour une pratique « douce », sur un terrain facile d’accès et peu accidenté, il est tout à fait possible de partir sur une paire de chaussures de running trail. Veillez simplement à opter pour une paire avec un bon renfort de semelle et un laçage résistant. En revanche, si votre souhait est d’aller sur de la randonnée de montagne ou sur des sentiers plus techniques, il est nécessaire (on peut même partir sur le terme « obligatoire ») de s’équiper d’une paire de chaussures spécifiquement dédiées à la rando. Des modèles proposant une semelle résistante, un laçage performant, une tige et des protections indispensables. Plus votre niveau est élevé, plus la qualité de la chaussure doit l’être aussi. C’est un prérequis de performance mais aussi – et surtout – de confort comme de protection.

 

Pour quel type de terrain ?

Il existe une grande variété de terrains pour permettre aux randonneurs de trouver du plaisir sur un sentier plat, un dénivelé uniquement positif ou l’ascension d’un terrain semé de cailloux et gorgé d’eau. En fonction des espaces que vous allez vouloir conquérir, il vous faudra être équipé en conséquence.

Pour un terrain plat et simple d’accès, un modèle à tige basse et semelle souple est recommandé. Des chaussures qui offrent de la légèreté et une liberté de mouvement, avec le minimum de maintien et de protection.

Si le terrain propose un relief plus compliqué, il faut pouvoir mettre l’accent sur le maintien et la rigidité de la semelle, essentiels pour pouvoir franchir les obstacles en sécurité et dans un confort optimal. Les modèles à tige haute sont parfaits pour cela. Ils sont certes plus lourds mais le compromis résistance / stabilité est sans appel quand on s’aventure sur des sessions de 10 heures en milieu hostile.

chaussures de randonnée

Les petits détails qui font la différence

Il existe une panoplie de petits détails qui font la différence et qui permettent surtout aux chaussures de s’adapter à vos besoins. Pour ceux qui souhaitent avoir une paire totalement sécurisante, il existe des laçages de très haute qualité avec des crochets autobloquants, pour un serrage optimal. La présence d’un pare-pierre, sur le devant de la chaussure, vous mettra à l’abri des points d’impact douloureux (qui a déjà pris un beau caillou sur le bout du pied comprend la présence du mot « douloureux »). Il existe également des languettes, cousues sur 3 côtés (on parle de languette à soufflet), offrant une imperméabilité à la chaussure. Pour franchir les petits ruisseaux et installer le curseur sur le mode « gros kiff », cette languette est indispensable.