Rugby : comment faire pour m’entraîner à la maison ?

Rugby : comment faire pour m’entraîner à la maison ?

  • #Cardio
  • #Physique
  • #Technique

Vous commencez à trouver le temps long loin du stade ? Pas si grave. En effet, les aptitudes rugbystiques ne s’acquièrent pas que durant les entraînements en club. Il est possible aussi de progresser individuellement chez soi. Notre expert rugby, Émile Ntamack, nous livre les petits trucs à faire à la maison. Ou dans son jardin...

#1 La technique

Les aptitudes techniques, c’est tout ce qui concerne la gestuelle avec ballon. Faire des passes avec un partenaire, travailler la dextérité des doigts avec un ballon en faisant du jonglage, ou du jeu au pied. Toucher le ballon un maximum pour être à l’aise avec. Même le fait de pratiquer d’autres sports permet de développer des réflexes, de la technique et de l’intelligence de jeu. Quelle que soit l’activité, c’est toujours bon, d’être en mouvement et de pouvoir pratiquer. Et si on le fait avec nos proches, c’est encore plus rigolo et amusant, et c’est bénéfique lors de la reprise. Vous sentirez la différence.

#2 Le physique

Pour être un rugbyman, il faut aussi être un athlète. C’est-à-dire un garçon - ou une fille - développé, qui a plutôt une bonne ossature, et une bonne capacité de gainage. Donc il faut renforcer le tronc pour encaisser les chocs. Ça peut se travailler seul en faisant du travail de planche, de chaise, de gainage, d’abdominaux, de pompes, d’escalier... Sans faire une grosse musculation, c’est un travail de renforcement qui servira toujours pour tout ce qui est contact, tomber, chuter, se relever. En ce moment, vous avez tout le temps qu'il faut pour progresser là-dessus.

#3 Le cardio

Le cardio peut se faire par n’importe quelle forme. En faisant du vélo d'intérieur, en allant courir (dans le respect des règles de distanciation), en montant à une corde, en faisant de la corde à sauter comme les boxeurs. Tout ce qui développe le rythme cardiaque et engendre de la fatigue musculaire est un bon entraînement. Il y aura ensuite en club des ateliers précis et propres au rugby mais, à un certain âge, tout ce qui est bon pour le corps permet d’être complet à tous les niveaux. Travailler sérieusement pendant ces périodes de pause fera une vraie différence dans quelques semaines.