Choisissez entre Homme, Femme et Enfant pour découvrir les meilleurs articles de sport
A la découverte du roller-derby

A la découverte du roller-derby

  • #bloqueuse
  • #jammeuse
  • #contact
  • #vitesse

A mi-chemin entre le football américain et le roller, le « roller-derby » est une discipline faite pour et par les femmes. Construit sur un socle de valeurs militantes, ce sport gagne à être connu et Colizey se fait un plaisir de vous le présenter.

Sa naissance

Inspiré des courses d’endurance et de catch en roller qui existaient au début du 20e siècle, le roller derby a fait une percée aux États-Unis puis en Europe depuis les années 2000. Construite sur des valeurs profondément féministes, la discipline est un sport aussi intense que militant. Un vent de fraîcheur qui gagne la France avec des clubs qui naissent un peu partout dans l’Hexagone et un engouement qui ne cesse de grandir. Les ingrédients de ce sport sont à l’origine de son succès : des pratiquantes qui se donnent à fond et qui prennent un plaisir fou, de la musique rock/punk/électro et des tribunes de toutes les couleurs !

4 bloqueuses, 1 jammeuse et c’est parti !

Dans un match de roller-derby, deux équipes s’affrontent dans un anneau de course de forme oblongue, appelé le « track ». Chaque équipe choisit 5 joueuses, dont 1 jammeuse et 4 bloqueuses. Pour marquer des points, la jammeuse doit prendre un tour d’avance sur les joueuses de l’équipe adverse. A l’inverse, les bloqueuses doivent stopper la jammeuse adverse et aider celle de leur équipe à ne pas se faire bloquer. Un match de roller derby dure 1 heure, divisée en deux mi-temps de 30 minutes chacune. Le tout dans une ambition électrique !

Quels équipements pour pratiquer ?

Sport de contact et de vitesse, le tout sur une surface dure, le roller-derby peut causer de nombreuses blessures si les joueuses ne sont pas assez protégées. Dans cette optique, la tenue de base reprend toutes les protections nécessaires pour faire du roller. Les joueuses doivent porter un casque pour se protéger des chocs sur le crâne. Par ailleurs, il existe un casque distinctif pour les joueuses lorsqu’elles occupent le poste de jammeuse. Ensuite, il est essentiel de se protéger les articulations qui peuvent être les plus vulnérables en cas de chute ou de coups. Il faut donc porter des protèges-genoux, des protèges-coudes ainsi que des protèges-poignets. Enfin, les joueuses doivent aussi porter un protège-dents afin d’éviter de s’abîmer la dentition au cours de la partie. Au niveau des pieds, les joueuses doivent porter des quads, une sorte de rollers à l’ancienne.