Faut-il se muscler quand on est cycliste ?

Faut-il se muscler quand on est cycliste ?

  • #Haut
  • #Bas
  • #Etirements

En cyclisme, l’entraînement ne se fait pas que sur le vélo. Notre expert Jimmy Casper vous indique les exercices de base pour bien préparer son corps avant le début de la saison.

Impératif

Il faut se muscler impérativement. D’abord en faisant du gainage : lombaires, abdos, obliques... Ça, on en bouffe beaucoup car plus on est gainé, plus on a de puissance dans nos jambes. Et on aura moins mal au dos. On sera mieux. Un pro qui est consciencieux fait du gainage tous les jours. Il fait la planche, tout simplement. Trois fois une minute pour commencer puis trois fois une minute trente ensuite. On y gagne en termes de performance et en durée dans la sortie.

Faut-il aussi se muscler les jambes ?

Je préconise de ne travailler que le bas, jambes et fessiers. Mais pas trop non plus. Pas pour prendre du volume mais plutôt des petites répétitions avec une charge assez lourde pour travailler sur le dynamique. Pour prendre de la force plutôt que de la résistance. La résistance on pourra de toute façon la travailler sur le vélo en mettant un gros braquet.

Et le haut du corps ?

Les bras, pas besoin, le peu de puissance qu’on a naturellement sur les bras suffit largement pour tirer sur son cintre pour sprinter ou grimper. Les bras, les épaules et les pectoraux, ça ne sert à rien en vélo. Sinon à prendre du poids, ce qui n’est pas conseillé...

Faut-il faire des étirements ?

Oui, mais les étirements ce n’est jamais juste après une séance d’entraînement. Il faut attendre au minimum une heure après l’effort pour s’étirer. Parce que quand on fait du sport, on casse des fibres. Et si on s’étire dessus, on continue à faire craquer ces fibres. Donc il faut attendre qu’elles se soient réparées pour commencer à s’étirer. En général, les étirements, c’est bien le soir avant d’aller se coucher.