COVID-19 : Conseils pour sportifs

COVID-19 : Conseils pour sportifs

  • #Hydratation
  • #Modération
  • #Ecoute

Alors que la France est en train de vivre sa sixième semaine de confinement, on entend beaucoup de conseils concernant le sport; mais sont-ils toujours judicieux ? Pour en être sûr, on a voulu faire le point avec un médecin du sport, Cédric Touquet pour viser juste et éloigner les idées reçues. Le Doc a la parole !

Du sport mais pas n'importe comment

Pour beaucoup le confinement rime avec bonne résolution sportive mais attention à ne pas foncer tête baissée. Nous pouvons être porteurs du virus COVID-19 et ne pas avoir de symptômes ou peu. Dans cette situation une activité physique trop intense peut avoir des conséquences cardiaques graves.

Immunité : trouver le juste milieu

Une activité physique régulière de moyenne intensité permet de vous apporter un certain bien-être physique et psychique mais surtout de stimuler vos défenses immunitaires, en revanche une intensité trop importante baisse vos défenses et vous expose à un risque de contamination plus important et potentiellement plus grave.

Attention à la fièvre

Durant cette période de pandémie, il est préconisé de surveiller quotidiennement sa température car les symptômes de la fièvre sont propres à chacun.

Si vous avez ou avez eu de la fièvre, il faut s’interdire toute activité physique pour une durée minimale de 14 jours ; une reprise en douceur pourra s’envisager après avoir pris contact avec votre médecin traitant.

Automédication = danger

En temps normal l’automédication n’est pas conseillée, mais encore plus aujourd’hui. Il faut proscrire toutes prises d’anti-inflammatoire, corticoïdes ou aspirine qui peuvent aggraver les symptômes. Devant l’apparition de symptômes demandez conseil à votre médecin traitant.

Oubliez le Cross training ou le Hiit

Devant le risque d’affecter ses défenses immunitaires, Il faut éviter toutes activités physiques à haute intensité. Il est préférable de pratiquer une activité modérée avec lesquels vous allez augmenter votre respiration tout en étant capable de maintenir une conversation ( la marche, le vélo d’appartement, le renforcement musculaire, le gainage ...).

Limitez la durée de vos exercices à 1h par jour et à une fréquence cardiaque à 80% de votre maximale personnelle. Si vous avez la possibilité, il est recommandé de s’entrainer avec son cardiofréquencemètre. Pour la musculation, ne prévoyez pas de travail à charges maximales et n’allez pas jusqu’à l’épuisement musculaire.

Il est possible d’effectuer du biquotidien mais faites le par demi-journée et pensez à bien vous hydrater avant, pendant et après les séances car la déshydratation majore le risque d’atteinte cardiaque en cas d’infection virale.

Néophytes : attention

Vous devez commencer en douceur et en écoutant votre corps. Quand on débute on ne connait ni ses limites ni son niveau. Il faut pour cela pratiquer une activité qui soit adaptée à son âge, à son niveau, et surtout à ses pathologies.

Pendant sa pratique sportive il faut s’alerter devant l’apparition de tous nouveaux symptômes tels qu’une douleur thoracique ou un malaise qui doit vous amener à stopper votre activité et demander un avis médical.

Pendant la confinement, l’objectif n’est pas de devenir un sportif de haut niveau mais simplement de maintenir sa condition physique et un bien être psychique !