Choisissez entre Homme, Femme et Enfant pour découvrir les meilleurs articles de sport
Ma saison de rugby s’arrête, que dois-je faire ?

Ma saison de rugby s’arrête, que dois-je faire ?

  • #footing
  • #tennis
  • #planche
  • #beach

Quel que soit son niveau, la période des vacances d’été permet de faire le point mais aussi de se préparer mentalement et physiquement pour la suivante. L’international tricolore Emile Ntamack nous explique tout pour faire les bons choix pendant cette période charnière.

« Faire un bilan de l’année écoulée »

« C’est bien, tout d’abord, de faire un petit état des lieux. De savoir comment situer ma saison collectivement, et aussi individuellement, par rapport aux objectifs que le groupe s’est fixé. Il faut savoir si, individuellement, tu te satisfais de tes prestations, de ton temps de jeu, si tu as été titulaire, remplaçant et si tu as senti une progression pendant ton année. Il est intéressant de faire ce bilan avec soi-même, mais aussi avec des coachs, pour l’année qui vient de se passer mais aussi pour faire une certaine projection et des attentes pour la saison prochaine.

« Il ne faut jamais couper totalement pendant les vacances »

Une saison qui se termine ne veut pas forcément dire qu’il faut partir en vacances trois mois. Il faut déjà se projeter sur la saison prochaine. Il faut déjà penser à travailler des éléments, sur le plan physique, un peu plus techniques, avec du jeu au pied, des duels ou du jeu de passe. Il ne faut jamais couper totalement pendant les vacances. Sur une petite période, oui, c’est important pour reposer le corps mais ne pas rester trois semaines sans rien faire. Le corps humain est une machine, il a besoin d’être entretenu pour un bon fonctionnement. Vous pouvez pratiquer d’autres sports pendant ce temps comme le tennis, la planche à voile, un footing de temps en temps ou encore du beach rugby.

« La plage est un bon moyen de continuer à développer la vitesse ou les appuis »

Il y a une multitude de sports que l’on peut pratiquer pendant la coupure rugbystique qui permettent de toujours garder une petite activité pour ne pas repartir à zéro lorsqu’on a coupé complétement. C’est toujours difficile de remettre la machine en route, de la rallumer après une coupure totale. S’aérer l’esprit et le corps, c’est une bonne chose entre deux saisons, avec d’autres activités mais qui serviront tout de même le rugby. La plage est un bon moyen de continuer à développer la vitesse ou les appuis. La pratique en loisir avec les copains. Elle fait du bien et il faut la garder ! »