Choisissez entre Homme, Femme et Enfant pour découvrir les meilleurs articles de sport
MMA : à quoi sert un « training mask » ?

MMA : à quoi sert un « training mask » ?

  • #Altitude
  • #Cardio

Très fréquemment utilisé par les pratiquants de MMA, le « training mask » est devenu un outil des précieux de l’entraînement. Quels sont ses bienfaits et comment l’utiliser ? Par ici les réponses !

Le même travail qu’en altitude

Le « training mask » reprend les propriétés du travail en altitude, reconnu pour être le meilleur moyen d’améliorer le cardio. En altitude, l’oxygène se fait plus rare. Cette rareté provoque naturellement une augmentation des globules rouges dans le sang. Des globules qui participent au transport de l’oxygène vers les muscles. Avec plus de globules rouges, l’athlète devient donc plus performant puisque l’oxygène arrive plus et plus vite, pour un rythme cardiaque au top de sa forme.

Un travail de fond pour être en forme

Équipé de ce type de masque lors des entraînements, tu pourras mettre en place un vrai travail d’oxygénation. Pourquoi est-ce important d’avoir un meilleur rythme cardiaque pour pratiquer le MMA ? Le combat libre nécessite une parfaite condition physique. Si le travail technique des différentes approches de combat (pieds, mains, jambes, bras...) est essentiel, tout comme un renforcement musculaire permettant au corps d’être le plus résistant possible, il est également primordial de pouvoir s’appuyer sur des capacités cardio-vasculaires importantes. Le cardio n’est autre que ton moteur. Plus il devient puissant, plus tu peux aller vite, plus tu peux durer dans le temps. Ce travail de fond est un socle indispensable pour pouvoir pratiquer dans les meilleures conditions. Notamment si tu souhaites progresser et être performant.

Hyper pratique à utiliser

Le « training mask » est très simple à utiliser. Il existe différents types mais le plus souvent, il se compose d’une attache qui passe derrière la tête et enveloppe le devant du visage. Il y a généralement trois filtres respiratoires et tu peux ajuster le niveau de travail en les ouvrant ou en les fermant.

Si la sensation est étrange au début, il est tout à fait possible de poursuivre sa pratique avec le masque sur le visage. Courir, faire de la corde à sauter, du sac ou des exercices de combat : tu peux tout faire ! Et après une pratique sérieuse et assidue, tu verras très vite les effets bluffant sur tes capacités respiratoires et d’endurance.

Vous allez adorer