Choisissez entre Homme, Femme et Enfant pour découvrir les meilleurs articles de sport
C’est décidé, je veux faire un marathon ! Que dois-je faire ?

C’est décidé, je veux faire un marathon ! Que dois-je faire ?

    Tu t’es lancée un défi : courir un marathon ! Mais tu ne sais pas comment faire pour bien te préparer. Notre expert athlétisme Muriel Hurtis te donne toutes les préconisations nécessaires.

    Combien de temps faut-il pour préparer un marathon ?

    Quand on veut faire un marathon, il faut se préparer plusieurs semaines à l’avance. Il faut compter 10 à 12 semaines de préparation pour un sportif amateur qui court déjà un peu. Et un peu plus pour ceux qui partent vraiment de zéro. Dans tous les cas, avec une bonne préparation, et s’il n’y a pas de contre- indications médicales, tout le monde peut se lancer. Ensuite, pendant cette période de préparation, il faut s’organiser pour faire des sorties au moins trois fois par semaine. C’est la base. Moins, ce serait prendre le risque de ne pas vivre le marathon de façon confortable et sans trop de douleur. Et parmi ces trois séances, il faut qu’il y ait une sortie longue. C’est-à-dire un entraînement à une allure tranquille et qui va tourner autour des 2 heures. Pas tout de suite, parce qu’il faut y aller crescendo, mais il faut s’habituer à courir longtemps. Il faut aussi faire un peu de renforcement musculaire sur les membres inférieurs parce que ce sont eux qui supportent la machine donc il faut les consolider.

    Qu’est ce qui est indispensable dans mon équipement ?

    Bien s’équiper, c’est d’abord avoir une bonne paire de basket et ne pas hésiter à y mettre le prix. Il existe maintenant une multitude de marques et de modèles. Et si on veut être aidé, on peut aussi choisir une montre GPS qui va nous indiquer de nombreux paramètres importants concernant notre kilométrage, notre allure et notre rythme cardiaque. Les autres petits équipements sont essentiels aussi selon les personnes. Donc on peut avoir sur soi des sticks qui donnent des coups de boost ou qui apportent des nutriments nécessaires durant un long effort. Il existe des ceintures adaptées pour cela. Certains choisissent aussi de courir avec un Camelbak pour pouvoir boire à petites gorgées régulièrement. Dans tous les cas, il ne faut jamais innover le jour du marathon. Tout cela doit être testé en amont durant les entraînements

    Ya-t-il un secret pour me rassurer avant la course ?

    A partir du moment où on s’est bien préparé, on est en confiance et on est rassuré par ses capacités physiques. Mais le marathon reste une épreuve difficile qui demande un gros mental. Quand on est sur la course, on se laisse facilement porter par les autres coureurs, par la compétition, par l’évènement. L’erreur à ne pas commettre, c’est de partir trop vite, à un rythme qui n’est pas le sien. Même s’il y a de l’enthousiasme au départ, il ne faut pas être embarqué par les autres. Sinon, pour s’aider mentalement, les amateurs ont droit à la musique. Ça peut aider.